Billet 12.17 – Etes-vous un bon hypocrite ?

Etes-vous un ou une bonne hypocrite ? Ne vous précipitez surtout pas pour répondre. Celui qui vous adresse cette question fait de gros efforts depuis des dizaines d’années pour être un bon hypocrite. J’imagine qu’ à cet instant plusieurs lecteurs se précipiteront à la dernière ligne de ce billet pour découvrir qui l’a écrit.

Cela n’apparait plus depuis quelques mois avec ma signature, mais je vous confirme être un pasteur aujourd’hui à quelques mois de ma retraite (je suis encore engagé avec joie à mi-temps dans un ministère pastoral).

En préparant sérieusement ma prochaine prédication, j’ai fait l’effort de découvrir le sens original du mot : hypocrite. Et là, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir enfin que j’aspirais depuis des années à devenir un meilleur hypocrite. Continuer la lecture

Témoignage de Sandrine Ray

Dans quelle équipe joues-tu ?

Sandrine Ray (27) est une ex-joueuse de l’équipe nationale féminine Suisse de hockey sur glace. Elle a participé 5 fois aux Championnats du Monde de hockey sur glace : Finlande 1999, France 2000, Lettonie 2001, Canada 2004 et Suisse 2005 + aux Jeux Olympiques 2006, à Turin.

La bible dit que lorsque nous croyons en Dieu et acceptons son Fils Jésus Christ comme Sauveur, nous devenons enfants de Dieu. Dans mon jargon sportif, j’ai pour habitude de dire que cela signifie que nous faisons partie de l’équipe de Dieu * (voir ci-dessous). Si nous faisons partie de l’équipe de Dieu, alors nous jouons pour Dieu. Ce que nous faisons, nous le faisons pour lui, nous souffrons pour lui, nous nous réjouissons pour lui, etc. Dans la vie, comme sur un terrain sportif, il n’y a que deux équipes. Continuer la lecture

Billet 12.17 – Les chauffeurs de bus

Rêvez-vous (ou cauchemardez-vous) d’être chauffeur de bus en hiver ? Franchement c’est une profession qui doit être difficile et périlleuse d’exercer dans cette période de l’année. J’admire ces hommes et ces femmes dont l’horaire exige d’être du matin au soir à la bonne minute au bon endroit.

Je n’ai actuellement qu’une petite voiture 4×4 à manœuvrer sur les routes et les rues glissantes. Je m’estime heureux lorsque j’arrive à destination sans accroc. Et lorsque je vois ces imposants bus suivre des trajectoires millimétriques pour éviter de s’enfoncer dans des tas de neiges ou éviter de percuter des voitures mal stationnées, je ne peux m’empêcher d’adresser un grand « Bravo ! » à ceux et celles qui les pilotent. Continuer la lecture