Verset 25.06.2018

Au lieu de travailler pour une nourriture périssable, concentrez donc vos efforts sur celle qui dure jusque dans la vie éternelle. Cette nourriture, le Fils de l’homme veut vous la donner. Dieu le Père lui en a accordé le pouvoir : il l’a accrédité en le marquant de son sceau.

Jean 6:27

Billet 06.2018 – La photo de mariage

Mais pourquoi les mariés, le jour de leur mariage à l’église, désirent absolument se faire photographier avant la cérémonie seuls et à l’abri des regards, à l’exception de celui du photographe officiel ?

Autre question: Pourquoi choisissent-ils très souvent un endroit presque inaccessible pour immortaliser ce jour unique ?

Est-ce la créativité artistique du photographe qui provoque de tels choix ? Dans certains cas, il est effectivement à la base de cette décision. Avec mon épouse, nous avons plusieurs fois déjà réalisé des reportages photographiques lors de mariages. Et j’avoue que nous avons parfois manifesté des trésors d’imagination pour que l’album de photos du couple soit un objet unique au monde, sur tous les plans. Samedi dernier, en effectuant une balade en vélo hors de la circulation routière j’ai involontairement assisté à plusieurs de ces séances photos, ou juste à l’issue de celles-ci.

Une d’elles m’a un peu agacé. Voilà pourquoi: Subitement je vois émerger d’un talus très pentu la mariée revêtue de sa superbe longue robe blanche. Quelques mètres derrière elle, le marié dans son sombre costume de circonstance apparaît sans tarder. Inévitablement le troisième acteur de cette scène est le photographe. Il fait de gros efforts pour que son coûteux matériel ne touche pas le sol glissant.

Et là, je vois que la mariée ne perd plus une seconde pour balayer de sa main la saleté qui s’est accrochée au bas de sa robe unique au monde.

Le marié, lui semblait surtout satisfait de n’avoir pas effectué une glissade en marche arrière. Et c’est cela qui m’a agacé. Il avait à ce moment précis une occasion unique de prouver à sa future épouse qu’il allait prendre soin d’elle à chaque instant. En un mot: il ne pensait qu’à lui.

Si ce bref message tombe sous les yeux d’un futur marié, je lui conseille de ne pas rater des instants pareils pour mettre en pratique un principe fondamental de l’amour.

Aimer son épouse, ce n’est pas faire d’incroyables efforts verbaux pour qu’elle nous tombe dans les bras. C’est dans certains cas lui éviter de tomber dans la boue, de glisser. C’est l’aider à se débarrasser des petites saletés qui pourraient s’accrocher à ses vêtements. C’est veiller à ce qu’elle puisse entrer à l’église avec ses gants et sa robe parfaitement blancs. Allez les gars, soyons logiques, de tous petits gestes peuvent signifier de grandes choses !

Bonne semaine!

Charles-André Geiser

Verset 24.06.2018

Oui, tous les jours de ma vie, ta bonté, ta générosité me suivront pas à pas. Seigneur, je reviendrai dans ta maison aussi longtemps que je vivrai.

Psaumes 23:6

Verset 21.06.2018

Demandez, continuez à demander, et vous recevrez ; cherchez, persévérez dans votre recherche, et vous trouverez ; frappez, insistez, et la porte vous sera ouverte.

Matthieu 7:7

Verset 20.06.2018

Mais le Christ est mort pour nous alors que nous vivions encore en conflit avec lui. N’est-ce pas la meilleure preuve que Dieu nous aime ?

Romains 5:8

Verset 19.06.2018

Celui qui aime l’argent n’en a jamais assez, et celui qui aime la richesse n’est jamais satisfait de ce qu’il a. Cela non plus n’a pas de sens.

Ecclésiaste 5:9

Billet 06.2018 – Il fait beau temps!

Cette expression est généralement utilisée sous nos latitudes lorsque le soleil brille et qu’il ne pleut pas. Mais ne sommes-nous pas en train d’être poussés à revoir notre appréciation du temps qu’il fait ?

Dans certains pays du Sud, les gosses hurlent de joie lorsque des averses tropicales viennent enfin mettre un terme à une période de sécheresse. Nous avons vécu cela en famille, c’était génial.

Ici, l’absence prolongée de pluie commence d’inquiéter de nombreuses personnes. Et les poissons de nos rivières se sentent de moins en moins à l’aise en constatant que leur espace de natation diminue de jour en jour.

Il ne serait pas étonnant que 2011 soit, dans notre région, celle où l’on déclarera en ouvrant nos parapluies sous des trombes de pluie: Ah, enfin il fait beau temps !

Il y a 2900 ans de cela, un des hommes les plus sages et instruit de son époque déclara:

Il y a un temps pour tout. Dieu fait toutes choses belles en son temps (Ecclésiaste 3, versets 1 et 11). Continuer la lecture

Billet 06.2018 – Un livre qui parle

Le célèbre psychanalyste Carl Gustav Jung a écrit dans Souvenir, rêves et pensées:

« J’ai souvent vu que les hommes deviennent névrosés quand ils se contentent de réponses insuffisantes ou fausses devant les questions de la vie. Ils cherchent situation, mariage, réputation, réussite extérieure et argent, mais ils restent névrosés et malheureux, même quand ils ont atteint ce qu’ils cherchaient. Leur vie n’a pas de contenu suffisant, pas de sens ».

Ils a quelque temps, un journal rapportait qu’un jeune homme auquel tout semblait réussir s’était suicidé, laissant cette phrase sur une feuille de papier:

« Personne ne m’aime, j’en finis ».

Le besoin d’amour est vital. Or, la Bible nous révèle que Dieu est amour. Il est la source jaillissant de l’amour. Derrière les lignes de la Bible bat un coeur de père. La Bible est une lettre d’amour de notre Créateur. Si les humains déçoivent parfois, Dieu ne décevra jamais. La Bible nous fait entrer dans une relation, une présence qui illumine notre vie.

N’hésitez pas à vous procurer une Bible, vous découvririez que, comme l’a si bien dit l’écrivain français Paul Claudel:

« Le merveilleux de la Bible, c’est qu’elle est un livre qui parle ».

Jacques Beauverd (tiré du livre « Et si c’était vrai ? »)