Billet 01.20 – Foudroyante découverte

Le romancier russe Andreï Bitov, ayant grandi sous un régime communiste athée, a raconté l’expérience qui a changé sa vie : « Au cours de ma 27e année, j’étais dans le métro de Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg). J’étais accablé par un désespoir si intense que j’ai cru que ma vie allait s’arrêter. Mon avenir m’apparaissait comme bouché et rien n’avait de sens. Soudain, venue d’on ne sait où, une phrase a résonné dans ma tête : “Sans Dieu, la vie n’a aucun sens”. Avec stupéfaction, je me suis répété ces mots, qui ont défilé dans ma tête comme une bande magnétique. Je suis sorti du métro et, à partir de ce moment, j’ai commencé à marcher dans la lumière de Dieu ».

Continuer la lecture

Partage n°130

 « A vos souhaits… » 

En y réfléchissant un peu, ce qui commence et ce qui se termine, nous disent à quel point nous sommes loin de pouvoir tout maîtriser, et que nous avons besoin de nous en remettre pour toutes choses entre les mains de notre Créateur. Il est le commencement et la fin, l’alpha et l’oméga.

Dans notre vie il y a des moments pour ce qui doit commencer et d’autres pour ce qui doit finir. Nous vivons une succession d’étapes, bon gré mal gré.

Continuer la lecture

Billet 12.19 – Voir dans la nuit

Etant enfant, n’avons-nous pas tous rêvé une fois ou l’autre de voir malgré la nuit qui nous enveloppait ?.

Le Psaume 119e contient des perles de sagesse dont nous pourrions plus souvent nous inspirer dans notre vie quotidienne.

En voici une qui mérite toute notre attention. Elle est le fruit de l’expérience d’un auteur ayant vécu il y environ 3000 ans.

Continuer la lecture

Billet 12.19 – Vanité des trophées humains

L’écrivain James Dobson relate qu’étudiant, il voulait être le champion de tennis de son école. Il fut très fier le jour où l’on déposa son trophée de meilleur tennisman dans la vitrine de l’université. Des années plus tard, quelqu’un le lui renvoya par la poste. Il l’avait retrouvé dans une poubelle lors de la rénovation du bâtiment. James Dobson avait conclu : « Tôt ou tard, tous vos trophées seront jetés à la poubelle par quelqu’un d’autre ! »

Continuer la lecture

Billet 12.19 – Les figuiers nous enseignent

Bien que les figuiers et leurs fruits soient souvent mentionnés dans la Bible, je ne m’étais jamais vraiment intéressé à cet arbre. Dernièrement pour diverses raisons, j’ai effectué quelques recherches pour mieux le connaître.

J’ai appris qu’il y en avait des centaines de variétés. Certains figuiers ne grandissent et se maintiennent en vie que sous un climat méditerranéen. D’autres, par contre sont capables de résister à des températures négatives allant jusqu’à -17°. Il paraît toutefois que l’hiver dernier, en raison d’une période très froide à 850 m d’altitude de nombreux figuiers n’ont pas survécu. C’est ce que nous avons hélas constaté en observant au retour des beaux jours le figuier en qui nous avions placé nos espoirs pour une généreuse récolte.

Continuer la lecture

Billet 12.19 – Se rapprocher de la source

Hier soir, depuis la fenêtre de notre salon j’ai observé une mésange. Elle était sur le bord de notre fontaine. Visiblement elle était assoiffée. Elle cherchait une solution pour se désaltérer mais le niveau de l’eau était trop bas pour qu’elle puisse l’atteindre.

Pendant une bonne minute elle fit sans succès des va-et-vient sur le bord du bassin. Mais tout à coup, elle trouva la solution. Elle s’agrippa sur le goulot et de là sans problème elle accéda à l’eau qui coulait généreusement.

Continuer la lecture

Billet 12.19 – Dieu s’est manifesté dans ma vie

Cette phrase, très brève, a été prononcée dimanche dernier par un gars de 22 ans. J’avais le privilège de l’interviewer juste après son baptême dans un idyllique étang de notre région.

Déjà avant de naître, sa vie fut menacée en raison d’un horrible conflit armé dans le pays de ses parents. La fuite de sa maman fit qu’il vit en Suisse depuis sa naissance. Malheureusement tout ne se passa pas bien dans sa jeunesse. Il fit plein de choses que nos lois répriment et se trouva trop souvent face à la police.”J’avais besoin d’être redressé” fut l’expression qu’il nous confia. Ne connaissant ni la Bible ni le Dieu qu’elle nous révèle, des circonstances le poussèrent toutefois à détester les chrétiens et leurs services religieux. Mais peu à peu sans le chercher, il se retrouva face à des chrétiens qui lui manifestèrent de l’affection sous de multiples formes très concrètes.

Continuer la lecture

Billet 11.19 – La puissance des mots

Sommes-nous suffisamment conscients de la puissance des mots que nous prononçons ?

L’autre soir, lors d’une rencontre d’un style très moderne dans une église, j’avais le redoutable privilège d’interviewer une multiple ex-championne suisse de gymnastique artistique.

Abordant l’influence des membres de sa famille pendant les compétitions (environ 150), elle provoqua une émotion certaine en parlant de sa soeur.

Continuer la lecture