Témoignage de Nathania Boschung

Nathania Boschung à l’interview

Invitée à “61 minutes du 4 octobre 2011” Nathania Boschung a répondu aux questions de Charles-André Geiser. Extraits:

– Pourquoi avoir choisi le genre roman pour décrire des étapes de l’histoire de notre pays ?

– En premier lieu, je ne suis ni historienne, ni théologienne. Une approche théorique ou scientifique ne m’aurait pas convenu. Mais surtout, comme la plupart des gens, j’aime les histoires et je trouve qu’elles sont un merveilleux vecteur. Un roman vous permet de vibrer avec des personnages, de vous identifier à eux, de plonger dans un univers, une époque, un lieu, plus intensément que par une narration historique sans doute un peu sèche. Ce n’est pas par hasard, d’ailleurs, que Jésus parlait beaucoup par paraboles. Celles-ci sont de petites histoires qui nous mettent en situation. Continuer la lecture