Billet 07.2018 – La foi, c’est comme la porte des magasins

Le mot “foi” peut être remplacé par le mot “confiance” ou “assurance”.

Il m’arrive de rencontrer des gens qui honnêtement m’avouent “Je n’ai pas la foi donc je ne peux pas communiquer avec Dieu et je reste séparé de lui!”.

Si vous faites partie de ces gens, j’ai une bonne nouvelle pour vous.

Permettez-moi de vous l’apporter au travers d’un exemple facilement transposable.

Lorsque vous vous approchez de la porte d’un magasin dont la porte vitrée ne s’ouvre qu’au moment précis où on s’approche d’elle, que devez-vous faire pour que cette porte s’ouvre ?

La réponse est limpide: Je fais quelques pas en direction de cette porte en croyant qu’elle va s’ouvrir ! et… la porte s’ouvre. Inutile de discuter, d’élaborer de savantes théories pour provoquer l’ouverture de cette porte. Il suffit de faire quelques pas dans sa direction. Ceux qui l’ont installée n’exigent de vous ni discours, ni compréhension du système électronique qui déclenche son ouverture, ni de vous mettre à genoux, ni de murmurer de belles phrases élogieuses pour le patron de ce magasin.

La foi en Jésus-Christ, en Dieu, en ses promesses, c’est un peu la même démarche.

Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous ! (Jacques 4.8)

Jésus-Christ a dit: Frappez et l’on vous ouvrira ! (Evangile de Matthieu 7.7)

Jésus-Christ a dit: Je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi (Evangile de Jean 6.37)

Celui qui doute ne peut être agréable à Dieu. Il faut que celui ou celle qui s’approche de Dieu croit qu’Il existe et qu’Il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent (Hébreux 11.6)

Et maintenant il ne vous reste qu’à tenter cette expérience. Faites ce pas avec confiance et vous verrez personnellement que Dieu est encore crédible aujourd’hui.

La foi ne fonctionne que si l’on s’en sert !

Bonne semaine!

Charles-André Geiser