Témoignage de Maurice Gasser – Part.2

Alors que je suis à l’hôpital…, mon fils Patrick me parle de la Bible…

Après un apprentissage de maçon, j’étais devenu chef de chantier, malgré mon alcoolisme, j’ai occupé de grandes responsabilités, par exemple au tunnel de la Clusette dans le Val-de-Travers. Dans cette période-là je ne rentrais à la maison qu’une fois par semaine. C’est là-bas que j’ai fait connaissance avec «l’interdite », l’absinthe, la bleue. C’est incroyable les mâchurées que j’ai pu prendre avec la bleue. Mais le réveil est beaucoup plus difficile, très long à récupérer. Pourtant, je suis dans cette période tellement accroché à la bleue que je la bois malgré les conséquences.

En 1987, alors que je suis à l’hôpital en rééducation à Lausanne, mon fils Patrick me parle de la Bible et de l’église évangélique qu’il fréquente. Moi, catholique pratiquant, je me demandais si ce n’était pas une secte. Mais Patrick m’en parle constamment, et il me lit des versets bibliques. Et moi, pris de folie subite, je me mets à lire la Bible. C’était uniquement pour contrer mon fils, pour voir s’il avait raison, et nous avions de grandes discussions à n’en plus finir. Plus j’avançais et plus je voulais la lire.

Un jour, je vis mon fils arriver tout excité. Il n’arrêtait pas de parler des miracles qui pouvaient être faits au Nom de Jésus et qu’il pouvait aussi faire des miracles. A côté de moi, il y avait un homme. Mon fils s’en approcha et lui demanda s’il voulait être guéri. Il acquiesça bien sûr et Patrick se mit à prier pour lui. J’ai éclaté de rire quand mon voisin a relevé ses couvertures et que nous avons vu qu’il n’avait qu’une jambe. C’était incroyable, nous étions tous à plat ventre de rire dans cette chambre, y compris mon malheureux voisin. Mon fils n’a pas perdu la foi pour autant !

Personnellement, j’avançais sur le chemin de la guérison.

Maurice Gasser

Extrait du livre “Dans la tempête de l’alcool” paru en 2009 aux Editions Oladios.

L’auteur vit actuellement avec son épouse à Chexbres. La suite de son témoignage sera mise en ligne prochainement.