Billet 02.18 – Prier ou critiquer

Non et non, je n’ai pas fait une faute de frappe pour le 2e mot de ce titre. J’ai bien écrit le mot « ou » et pas le mot « et ». C’est une toute petite différence qui fait toute la différence.

Je ne me souviens plus dans quel bouquin j’avais lu il y a quelque temps:

« Si tu te mets à prier pour un ennemi ou une personne qui t’est antipathique, tu cesseras presque inconsciemment à la critiquer ».

Bien sûr cela ne veut pas dire qu’en appliquant ce principe nous approuverons tout ce que fait ou dit cette personne.

Parfois en priant, nous recevrons la force de nous opposer fermement à toutes formes d’injustices, d’inégalités. Ce n’est pas incompatible. Le résultat final sera en droite ligne dans l’exaucement de nos prières pour ceux qui exercent l’autorité et nous pourrons vivre en paix entre nous. Continuer la lecture

Billet 02.18 – Dieu peu tout, mais il ne le fera pas sans nous

Dieu ne fera jamais à votre place ce que vous pouvez faire vous-même. Plus vous priez, plus vous désirez lire ce qui va fortifier votre foi. Plus vous fortifier votre foi, plus vous aimez. Plus vous aimez, plus vous obéissez à Dieu. Plus vous obéissez à Dieu et plus vous êtes en relation avec lui. Plus vous êtes en relation avec lui et plus vous priez

Quelqu’un disait: « Vous ne pouvez pas empêcher le diable de passer dans votre rue, mais vous pouvez l’empêcher de rentrer chez vous! »

Dieu seul peut donner la paix, mais nous pouvons offrir notre sourire, et sa paix se manifestera. Dieu est le seul qui soit la lumière, mais c’est à nous de la faire briller dans les yeux des autres. Ainsi, nous réaliserons qu’il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. Continuer la lecture

Billet 02.18 – Lettre ouverte ou fermée ?

Que faisons-nous normalement lorsque nous recevons une lettre ? Nous l’ouvrons. En principe pour découvrir le contenu d’une lettre il faut l’ouvrir et lire le message ou l’information qui nous est envoyé.

Certains livres sont de véritables lettres qui nous sont destinés. Mais à quoi servent-ils si nous les plaçons respectueusement sur un rayon de notre bibliothèque.

Il y a quelques jours, des circonstances m’ont permis de rencontrer une jeune femme dont le témoignage m’a bouleversé. Lors d’une rencontre avec un sportif d’élite, celui-ci lui avait offert un Nouveau Testament (c’est la 2e partie de la Bible). Par curiosité, elle l’avait lu d’un trait et s’était sentie attirée vers la personne de Jésus-Christ. Quelque temps plus tard, alors qu’elle venait lamentablement d’échouer lors d’une compétition sportive, son moral était au plus bas, son ambition sportive semblait définitivement brisée. C’est alors qu’elle se souvint de sa lecture de la Bible et se tourna tout simplement par la foi vers Jésus-Christ pour lui offrir sa vie désormais sans but. Le résultat la surpris elle-même. Elle éprouva presque instantanément une paix intérieure qui lui permet d’affronter l’avenir avec sérénité. Continuer la lecture

Billet 01.2018 – Dur dur d’être prophète !

Allez les jeunes, bougez-vous !

Franchement, il y a des professions (ou des vocations) très difficiles à exercer.

Prenons pour exemple la vie d’un homme qui a vécu en Palestine il y a environ 2600 ans. Ses parents l’ont appelé Jérémie. Je trouve que c’est un prénom sympathique et actuellement il revient en force. Jérémie, celui dont la Bible parle abondamment, fut appelé très jeune à exercer sa profession de prophète.

Dans un premier temps, il s’opposa à la volonté de Dieu. Voici un extrait de leur dialogue :

Dieu : Avant de te former dans le ventre de ta mère, je te connaissais, je t’avais consacré, je t’avais désigné prophète pour les nations. Continuer la lecture

Billet 01.2018 – Réaliser un exploit, c’est quoi ?

Il y a quelques mois de cela, nous avions invité, à La Chaux-de-Fonds, une multiple championne suisse de gymnastique artistique.

Dans le cadre de notre rencontre mensuelle « 61 minutes pour l’Essence Ciel », Naomi Zeller-Filieri nous avait décrit avec beaucoup d’humour et un sourire éclatant la vie quotidienne d’une jeune fille consacrant toutes ses forces et ses talents à l’exercice d’une discipline sportive tellement exigeante. Placée sous le thème « Réaliser un exploit, c’est quoi ? », Naomi n’avait pas occulté les renoncements consentis afin de réaliser des exploits sportifs.

Blessures constantes, une alimentation dans laquelle il n’y avait pas de place pour des petits plaisirs gastronomiques, hygiène de vie rigoureuse, entraîneur hurlant ses ordres à des fillettes au lieu de parler normalement, etc. Et au fil de son témoignage décliné sous forme d’une interview, la centaine de personnes présentes, en large majorité des jeunes, prenait conscience que le prix à payer pour monter sur la plus haute marche du podium avait de quoi décourager les tièdes et les peureux. Continuer la lecture

Billet 01.2018 – Je crois

À L’époque de la grande persécution nazie, on pouvait lire sur le mur de la sinistre cellule d’un prisonnier Juif à Cologne:

« Je crois au soleil, même quand il ne brille pas; Je crois en l’amour, même quand il ne m’entoure pas; Je crois en Dieu, même quand il se tait ».

L’écrivain Hudson Taylor s’exprimait ainsi: « Il est plus important de découvrir ce que Dieu veut me dire dans une période difficile  que de sortir de cette période difficile! »

Toute vie implique un combat, et l’existence comporte souvent davantage de fatigue et de difficultés que de grand moments de bonheur quasi parfait. Continuer la lecture

Billet 01.18 – Besoin d’amour

Lisez-vous des romans d’amour ? Rassurez-vous. Vous n’êtes pas sollicités par un institut de sondage pour révéler vos goûts littéraires.

Je constate toutefois que bien des femmes et… des hommes s’accordent des moments d’évasions mentales en dévorant des romans… d’amour! Certains lecteurs et lectrices ne l’avouent pas facilement, je me demande pourquoi. Nous pourrions en faire un passionnant sujet de dissertation, ne trouvez-vous pas ? Un éditeur spécialisé dans ce genre d’ouvrages avoue en vendre 4 exemplaires chaque seconde.

Dans le fond je ne suis pas surpris. Nous avons tous besoin d’être aimé. Et, malgré tout ce que l’on observe, nous avons besoin d’aimer. Continuer la lecture

Billet 01.18 – Un mouton, c’est hypersophistiqué

Si un animal, parmi tant d’autres, a la réputation d’être bête et stupide, c’est bien le mouton. Je ne peux résister à l’envie de m’élever fermement contre cette lamentable erreur de jugement. En m’intéressant aux moutons depuis de nombreuses années, j’ai acquis la conviction inébranlable qu’un mouton c’est hypersophistiqué.

Comment le prouver ? C’est tout simple : essayez de créer une machine qui avalera de l’herbe sans votre intervention et qui produira de la laine ! Essayez de produire un isolant 100% naturel qui aura un coefficient thermique comparable à la laine d’un mouton.

Essayez de construire une machine que vous pourrez cuire et manger après 10 ans de service.

Essayez de mettre sur le marché une machine qui vous permettra de réaliser des vêtements avec sa carrosserie et qui sera 100% biodégradable. Continuer la lecture

Billet 12.17 – Le chant de Noël

Il y a plus d’un chant célébrant la naissance de Jésus, et ces chants de la nativité ont chacun leur histoire. Le chant : « Douce Nuit, Sainte Nuit » (Silent Night) fut d’abord un poème écrit par Joseph Mohr, prêtre autrichien au début du 19ème siècle. Deux années après avoir écrit ce poème, son auteur en collaboration avec l’organiste de la paroisse (Franz Gruber), décida de le mettre en musique. Il restait deux jours avant la célébration de noël 1818. Après avoir travaillé toute la nuit, ils interprétèrent, dès le lendemain, ce cantique à l’église. Mais l’orgue étant hors service, c’est à la guitare que pour la première fois ce chant fut accompagné. Ce chant reste l’un des plus célèbres chants de noël.

Mais quel chant pourrait supporter la comparaison avec la louange d’une multitude d’êtres célestes accompagnant la proclamation de la naissance de Jésus par un ange ? : « Aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. » Une multitude d’êtres célestes louant Dieu se joignirent à cet ange disant :

« Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et, sur la terre, paix parmi les humains en qui il prend plaisir ! » Evangile selon Luc chapitre 2, versets 11 à 14.

Continuer la lecture

Billet 12.17 – Nos bonnes résolutions

Faites-vous partie des millions de personnes qui chaque année, à cette époque, prennent de bonnes résolutions pour l’année qui s’ouvre devant elles ?

Je ne vous cache pas que je ne peux résister à cet élan positif. Mais je dois avouer qu’il m’est arrivé bien souvent dans le passé d’oublier, déjà en janvier, certaines de mes résolutions. Est-ce une raison valable pour baisser les bras et ne plus rien décider ? Non.

Un de mes amis, directeur d’une entreprise m’a dit un jour : « Pour avancer, il faut prendre des décisions. Cela comporte des risques, mais progresser exige cela. » Continuer la lecture